Recherche...

Palais des Congrès Un BEA gagnant-gagnant

Retour à la liste des articles

Commune d'Antibes-Juan-les-Pins

Antibes, France
Économie / 11 novembre 2013 / ID Magazine #1

Palais des Congrès Un BEA gagnant-gagnant

Palais des Congrès Un BEA gagnant-gagnant

​Inauguré dans les années 70, le Palais des Congrès de Juan-les-Pins ne répondait plus aux besoins économiques actuels... Remise aux normes et agrandissement ou démolition et reconstruction, la ville d’Antibes a retenu cette seconde option avec un montage juridique et financier associant public et privé original. Du gagnant-gagnant !

Une étude sur le simple critère de la mise aux normes, ne prenant pas en compte par conséquent l’accroissement des capacités d’accueil de l’immeuble, chiffrée entre 12 et 15 millions d’euros, démontrera la pertinence de la seconde solution : démolir et reconstruire le Palais des Congrès. Sachant qu’il s’agissait d’une opération coûteuse, eu égard aux autres projets que la Ville portait. L’idée est alors venue de valoriser le site, le Palais des Congrès ayant pour assise un terrain public en plein coeur de Juan-les-Pins. Un concours a été lancé en 2008, portant sur un cahier des charges associant au Palais des Congrès un projet de création de commerces, d’hôtellerie, de résidence de tourisme, voire de logement. « Le projet retenu, celui de la société Imfined, filiale du groupe Financière Duval, spécialisé dans la construction de centres commerciaux, proposait la réalisation du Palais des Congrès, d’un Centre commercial avec un parking souterrain attenant. Avec un montage juridique et financier assurant la valorisation de ce terrain que la ville d’Antibes n’entendait pas céder et qui nous garantissait la propriété de l’ensemble immobilier. En fait, le bail emphytéotique administratif (BEA) est apparu comme la meilleure solution, puisqu’à son terme d’une durée de 50 ans il offre l’avantage à la collectivité de reprendre l’ensemble immobilier, partie commerciale comprise », explique Stéphane Pintre, DGS d’Antibes-Juan-les-Pins.

Daniel Simon

Retour à la liste des articles