Recherche...

Enjeux internationaux et COP 21, Les Eco Maires à l’œuvre

Retour à la liste des articles
Environnement / 20 novembre 2015 / ID Magazine #22

Enjeux internationaux et COP 21, Les Eco Maires à l’œuvre

​L’Association Les Eco Maires, réseau pionnier des territoires durables, créée en 1989, s’est imposée au niveau national comme la plateforme associative et institutionnelle des collectivités exemplaires en matière de protection de l’environnement et de la promotion du développement durable.

Enjeux internationaux et COP 21, Les Eco Maires à l’œuvre

​A l’initiative de plusieurs programmes et événements nationaux sur la place de l’environnement dans les politiques publiques locales et le rôle stratégique des élus locaux dans ce processus, Les Eco Maires sont aujourd’hui le réseau des territoires de la transition écologique. Reconnu par les pouvoirs publics, les institutions et les organisations internationales telles que la Commission européenne ou encore l’Union Internationale de la Conservation de la Nature dont elle est membre, le réseau déploie depuis Paris ses actions en Afrique de l’Ouest à partir de Dakar

A cet effet, l’Association Les Eco Maires initie depuis 2012 des actions internationales en Afrique afin de mutualiser les bonnes expériences locales africaines en matière de développement durable et de protection de l’environnement et de permettre une coopération décentralisée entre territoires du Nord et du Sud. Formations, voyages d’études, mise en place d’actions concrètes entre communes françaises et africaines sont à l’origine du bureau de Dakar des Eco Maires Afrique. Ce bureau africain qui propose des modes d’actions sur le partage d’expériences Sud-Sud et Nord-Sud, composé d’élus locaux, est piloté par Alioune Tall, Premier adjoint au Maire de Sacré-Cœur Mermoz.

De Dakar à Paris, une même cause pour les mêmes effets

La vocation d’une association telle que Les Eco Maires ayant pour objectif la défense de l’environnement et la promotion d’un développement durable ne peut s’accomplir pleinement qu’au cœur d’une prise en compte des mutations internationales. A cet effet, l’environnement et le développement durable constituent des axes structurels d’une politique territoriale qui peut également trouver des formes d’exportation. La coopération décentralisée en est le mode d’expression. Les Eco Maires en sont le moteur.

La coopération décentralisée, depuis une décennie, a énormément évolué d’un échange entre les territoires à la prise en compte partagée des enjeux internationaux sur l’environnement. Elle met en relation la capacité des acteurs locaux au Nord comme au Sud à mettre en place des réponses face à l’urgence de la crise écologique. Réchauffement climatique, pollution majeure des océans, déforestation sauvage sont autant d’enjeux qui nécessitent une réponse globale à travers une gouvernance interurbaine et la mise en place de solutions partagées au Nord comme au Sud. Les enjeux de la protection de l’environnement et du développement durable, deviennent à l’aune de l’élaboration des politiques publiques qu’elles soient locales ou nationales, essentiels et stratégiques.

De ce point de vue, l’urgence climatique et ses modes de résolution qui seront discutés à la COP 21 de novembre-décembre 2015 apparaissent comme les fondements intrinsèques de toute politique publique soucieuse d’accéder à la transition écologique. Le développement en Afrique du réseau procède de cette exigence. Ainsi, dans la perspective de la COP 21, l’Association Les Eco Maires souhaite porter la parole des territoires pendant les débats et les réflexions qui seront initiés dans la préparation de la Conférence des parties sur le climat. Cet événement international aura pour ambition de construire une culture commune au niveau planétaire sur le changement climatique mais il n’en revêt pas moins des enjeux locaux.

Pour une COP 21 de proximité et d’actions

La France accueille en décembre 2015 la Conférence des Parties pour le climat. Deux semaines qui doivent permettre à la communauté diplomatique et internationale, la société civile, les associations environnementales et les partenaires privés de répondre à l’urgence climatique. Aussi, les acteurs locaux souhaitent marquer leur ambition en faveur de la lutte contre les bouleversements climatiques.

A cet effet, les Eco Maires sont à l’origine d’initiatives communes entre collectivités françaises et africaines. Ainsi a eu lieu les 22 et 23 juillet 2015 à Agadir (Maroc) le Forum international des territoires sur les enjeux climatiques et l’action extérieure des collectivités locales avec le soutien de l’Association marocaine des Eco-Villes (AMEV).

Plusieurs conférences nationales et internationales auront également lieu pendant la COP 21 sous l’égide du Secrétariat Général.

- Conférence « Le temps des solutions locales et des actions globales pour le climat »à l’Espace Générations Climat au Paris Bourget le 2 décembre à 11h30

- Conférence « Gouvernance environnementale et climatique » à l’Espace Générations Climat au Paris Bourget le 4 décembre à 13h45

- Conférence « L’avenir se prépare aujourd’hui » avec Les Jeunes Ambassadeurs du Climat : de la COP 21 à la COP 22 » » à l’Espace Générations Climat au Paris Bourget le 8 décembre à 9h45

Pour plus de renseignements et pour participer sur le site du Paris-Le Bourget à la COP 21 pour nos Conférences, Régis Hounkpè, Responsable des relations internationales de l’Association Les Eco Maires est à votre écoute : 06 40 66 16 17 / 01 53 59 58 00 – r.hounkpe@ecomaires.com

www.ecomaires.com



Retour à la liste des articles