Recherche...

Prix Jean Prouvé Le mobilier scolaire de demain se dessine aujourd’hui

Retour à la liste des articles
Social / 04 février 2016 / ID Magazine #24

Prix Jean Prouvé Le mobilier scolaire de demain se dessine aujourd’hui

​Le Prix Jean Prouvé, en collaboration avec l’UGAP, propose aux écoles de design françaises et aux designers professionnels de repenser le mobilier scolaire. Cette nouvelle approche est axée vers le confort et le bien-être des élèves... Petit coup d’œil sur les lauréats de la dernière édition.

Prix Jean Prouvé  Le mobilier scolaire de demain se dessine aujourd’hui

​« Ornicar », dans la catégorie « Ecole élémentaire »

Dans ce projet, la table et la chaise de l’élève sont pensées dans leurs moindres détails pour favoriser l’apprentissage actif et les nouvelles méthodes liées au numérique. Cela se concrétise notamment par la présence de 2 roues sous les pieds avant, afin de permettre à l’élève de déplacer facilement sa table pour des travaux de groupes.

Sur le pourtour, un rebord empêche les chutes d’objets, notamment les tablettes numériques fragiles. Pour le confort auditif, le piètement en bois massif limite les bruits de chocs.

Ce projet a été mené par Esther Bacot et Arnaud Le Cat, membres associés de l’agence Unqui designers.

« 350 », dans la catégorie « Collège »

Avec « 350 », les designers ont souhaité exploiter au maximum l’idée de mobilité, du mobilier, des élèves et de l’enseignement. Pour ce mobilier scolaire destiné aux collèges, l’utilisation de tube d’acier haute performance, plus léger et résistant, facilite les mouvements.

De même, l’inclinaison du dossier de la chaise à 90° permet d’en faire une tablette pour une modularité de la salle de classe améliorée.

Ce projet a été mené par Arnaud Roi, Kevin Léné et Alix Petit, de Prism design studio.

« Sofy », dans la catégorie « Lycée »

C’est en se mettant dans la peau d’un lycéen que le mobilier « Sofy » a été imaginé. L’étudiant peut ainsi organiser son environnement de travail : un cintre fixé au dos du siège permet d’accrocher son manteau. Une patère latérale peut accueillir un sac. L’introduction de tablettes numériques et ordinateurs portables au sein des lycées ayant pour effet de réduire la surface de travail, le mobilier « Sofy » propose une tablette articulée aux proportions réduites. Une zone de rangement latérale permet de ne pas encombrer inutilement la tablette.

Ce projet est porté par le designer Pierre Abello.

« Bougez + », dans la catégorie « Lycée »

Partant du principe qu’il n’y a pas une, mais plusieurs postures pour travailler, Bougez + offre une multitude d’ergonomies possibles. Ce mobilier se compose de trois éléments : une assise en acier tubulaire, une ossature en acier tubulaire et un plateau en Dbond mobile.

Encastré à l’horizontal, le plateau offre la position idéale pour un travail productif (rédaction, calcul, etc.) A l’oblique, le plateau est plus adapté pour poser une tablette. A la verticale, le plateau devient un assis-debout, idéal pour le travail en groupe. Enfin, en renversant l’assise devant le plateau à la verticale, celui-ci devient le dossier d’un fauteuil confortable.

Ce projet est porté par le designer Pierre-Louis Gerlier.



Retour à la liste des articles

Voir les articles de ce magazine